Les plus anciennes traces connues de   la Trompe de Provence remontent au passage de TYNDARE dans la région, à la fin du XIXème siècle.

 

Le grand sonneur compositeur lyonnais, de son vrai nom Tyndare GRUYER, installé comme Expert-comptable à Marseille en 1879, est à l’époque décrit comme « l’apôtre de la Trompe » en Provence : créateur d’une école de Trompe,

qui connaît un grand succès auprès de la bonne société marseillaise de l’époque, il fait sonner des plages du Prado jusqu’aux vallées du Lubéron.

Il crée la Saint-Hubert de Provence, puis le Rallye-Provence, qui se font remarquer jusque dans les régions voisines ; des copies d’archives et d’articles de journaux de l’époque permettent de retrouver des noms comme le Comte Emmanuel de SABRAN-PONTEVES, qui sera Président de son Groupe, Ernest COUVE, Edouard VELTEN,   Georges BUBATON, Paul DESBIEF, Felix MARTIN, de LAPEYROUSE, le Marquis René des ISNARDS, Jean ESTRANGIN, et bien d’autres…

De cette époque également les aïeux de Conrad PINATEL, qui était viticulteur dans le Lubéron, en l’occurrence ses grands-pères maternel et paternel PierreCABASSON et André PINATEL quisonnaient à Marseille vers 1900, et dont il a retrouvé les Trompes dans les propriétés de famille…

Dans ces années là, on retrouve Tyndare chez l’homme d’affaires Félix MARTIN, qui organise des chasses au sanglier dans l’Estérel, en compagnie des grands sonneurs parisiens de l’époque : Thiberge, Normand…

Le 5 Novembre 1883, la Saint-Hubert de Provence, qui compte 12 sonneurs, présente pour la première fois la Messe de Saint-Hubert de Tyndare ( si souvent reprise ensuite par tous les sonneurs de France et de Navarre ) en l’église Notre dame des Neiges de Bonneveine, à Marseille.

En 1886, des sonneurs de la Saint-Hubert de Provence se font remarquer à un Concours de Sociétés à Grenoble, en présentant les Allobroges, spécialement composés par Tyndare pour l’occasion.

En 1888, la Gazette du Midi mentionne la participation de deux Groupes provençaux à un Concours à Cette (ancien nom de Sète).     

Charles TROLLIET, critique musical à Marseille, raconte en 1908 avoir accompagné Tyndare à l’orgue et décrit «  sa pureté de son et son assurance d’exécution inégalable ».

On retrouve des traces de Tyndare à La Ciotat, où il compose l’Île verte, en souvenir du bel îlot qui se trouve dans la Baie des anges.

En 1932, en préparant un concert à Cros de Cagnes, près de Nice, il est pris d’un malaise qui va le laisser paralysé pendant quatre années.

Il disparaît en 1936, à l’âge de 86 ans, laissant derrière lui une œuvre consi-dérable.

Qu'a été la trompe en Provence avant-guerre ? On en sait peu de chose. Dans le premier annuaire de la toute jeune fédération des Trompes de France en 1929, on trouve trace des Sonneurs de Provence à Marseille - Président : F. FRETZ - Directeur : Henri PARTY - et d'une société "Aigle de Nice" - Président : José VAISSI - Directeur : José VIGLIETTA.

Après lui, l’élan lié à son séjour retombe, d’autant que la guerre arrive, et la Trompe semble s’assoupir en Provence, dans une région où elle n’est pas naturellement portée par la Vénerie.

En 1952, un Concours régional a lieu à Marseille, où descendent les grands noms de l’époque : Robert LAMOUCHE du Débuché de Paris l’emporte devant Jean LERICHE et Pierre LAMOTHE, tandis que Guy BROUSSEAU gagne l’épreuve à cheval.

Dans les années 1960, le Débuché de Paris se produit à diverses reprises dans le Var, appelé par le Baron Louis de Rasque de Laval, qui aime à  parer de l’éclat des Trompes les fêtes somptueuses qu’il donne dans son château de Sainte Roseline près de Draguignan. 

En 1973, le Débuché de Paris de Michel JALENQUES sonne une Messe de Saint-Hubert  à Draguignan, dans le cadre de la participation de la Vénerie au Festival « Musique et Traditions méditerra-néennes » 

Les années 1980 connaissent un renouveau avec l’arrivée en Provence d’un certain nombre de sonneurs extérieurs, au premier rang desquels Gaston HEINRICH, du Rallye Tompes des Vosges.

 Danielle SAGOT et Gaston HEINRICH

 

Installé dans la région de Salon de Provence, il s’associe  avec quelques amis, dont Danielle SAGOT, Jean-Pierre MICHEL et Conrad PINATEL, pour créer en 1985 le Rallye Trompes du Mont Ventoux, où ils seront rejoints par beaucoup de sonneurs, provençaux ou d’ailleurs.

Les militaires apportent notamment leur contribution avec les mutations, du côté de Salon et de Carpiane, des TOURANGIN, EGRET et autres Tanneguy de ROBIEN…

Moments de détente à Carpiane

Tanneguy de ROBIEN, Jean-Yves DESILES, Philippe EGRET et Francis CHAMBENOIT

 

Les Présidents seront Conrad PINATEL,

Jean Michel ROSIER et, depuis 1992, Vincent DEPAUW.

 

En 1988, la Revue fédérale mentionne le Rallye Trompes de Provence, chez Mr BARRIELE à Bandol.

En 1989, Maurice HERMET, Délégué régional de la FITF (8ème région) crée l’Association des Trompes du Sud, englobant la Provence, dont le Président est Jean-Michel ROSIER et le Vice Président Jean-Pierre MICHEL.
 

A cette occasion est créé le Concours régional du Sud à l’Isle sur la Sorgue, dans le cadre des Journées Méditerranéennes de la Chasse et de la Pêche instituées en 1983.

Les deux épreuves phares sont le Championnat du Sud et l’Open de Méditerranée (voir en fin d’article la liste des vainqueurs)

Parallèlement, des stages sont organisés à Mousquety (84).

En 1994, un nouveau Groupe  se crée, autour de Gaston HEINRICH : le Débuché de Provence ; il y a là Samuel DESHAYS, qui précédera Jean-Pierre BARBIER en tant que Président, Michel DAVID, Christian MENICHELLI, Jean-Louis CHAUDAUX, Jean-Yves DESILES, Stéphanie CREVOISIER (future Mme WHIEN).

La même année, un sonneur normand, Pascal BRULON, sème la graine chez les chasseurs de Gap où un foyer d’émulation se crée autour de Michel MOUREAU et d’Elian ROQUES.

En 1995, Alain ROTH-THIEBAUT, l’ancienne basse du Débuché de Nancy, s’installe dans le Lubéron.

Tandis que les deux formations déploient une activité de sorties, concerts, Messes de Saint-Hubert, des liens existent avec des sonneurs de régions voisines, tels que Michel REVOL en Ardèche, Christian NAZON à Valence.

On voit notamment en 1996 le Débuché de Provence participer au Salon Méditerranéen du cheval au Parc Chanot à Marseille.

Un autre lien existe, original, avec la Saint-Hubert de Casablanca, où quelques expatriés français perpétuent la tradition de la Trompe de France, au premier rang desquels Jacky MECHIN, qui  partage sa vie entre le Maroc et la France.

L’année 2000 voit la participation des sonneurs provençaux à divers Concerts, Toulon, Valence.

En décembre 2001, le prestigieux Rallye Trompes des Vosges donne un Concert Trompe et Orgue dans la Collégiale de Tarascon.

Depuis 2002, l’idée lancée par Alain ROTH-THIEBAUT, d’une Association des Trompes en Provence fait son chemin, et aboutit en 2004 à la création définitive de l’ADTP, Association pour le Développement et la promotion de la Trompe de chasse en Provence, présidée par Danielle SAGOT à laquelle succède Christian LONGUET.

Les stages se multiplient, à Roquerousse près de Salon de Provence, au Château de Mille dans le Luberon, à Saint Clair en Ardèche ainsi que les Messes et Concerts (Cuges-les-Pins, Quintenas en  Ardèche, Notre Dame du Laus près de Gap…)

De grands noms de la Trompe de France visitent la Provence : Maurice et Laurent HEINRICH à Roquerousse, Dominique POIDEVIN, Eric RIBOT et les frères Michel et Hubert JALENQUES à Saint-Zacharie, Benoist PIPON…

Michel et Hubert JALENQUES recréent la voix des Trompes en Provence en 1999

 

Benoist PIPON, mi-ardéchois, mi-provençal par son beau-père, Michel REVOL

 

En 2003, Jean Michel ROSIER est élu Délégué régional de la FITF.

En 2004, puis 2005, plusieurs sonneurs provençaux du Rallye Trompes du Mont Ventoux se déplacent au Maroc à l’invitation du Rallye Saint-Hubert de Casablanca, participant à des Messes de Saint-Hubert données à Rabat et Casablanca.

Des amorces d’Écoles de Trompes apparaissent, avec des Débutants qui commencent à participer à des stages extérieurs à la Région.

En 2005, le Débuché de Provence est accueilli comme chaque année aux Foires aux chiens de Roquerousse par Maryse et Jacques BATTESTI, dans le magnifique domaine de Mme MOREL.

En Juin 2005, le Rallye Trompes du Mont Ventoux participe au Concours de sociétés d’Evian (3ème région) et y remporte le 1er prix en catégorie A.

En avril 2006, Christian LONGUET est élu Délégué Régional de la FITF pour la Méditerranée, avec 5 délégués départementaux.

En mai, le Rallye Trompes du Mont Ventoux se classe 3ème au concours régional de Volvic.

En juin, Julie Buisson remporte l'open de Méditerranée à l'Isle/Sorgue.

En juin 2007, Christian SAVARD gagne la coupe de Méditerranée, et Bertrand COUVENT remporte l'open de Méditerranée.

En 2007-2008, apparition des premiers BSC des écoles provençales. Celles-ci sonnent leurs premières messes de Saint-Hubert à Grimaud et Saint-Zacharie. A l’Isle-sur-la-Sorgue, en 2008, victoire au championnat de Méditerranée de Nicolas Badord, 16 ans.
Création du nouveau groupe provençal, les Echos de la Sainte Baume, issu de l’école du même nom.
Fin 2008, le Rallye Trompes du Mont Ventoux termine l’enregistrement de son CD, « Rendez-vous en Provence ».


NB : Nos remerciements à M. Jacques PONCET de Lyon pour les éléments de la vie de Tyndare.

Concours de l’Isle sur la Sorgue

Vainqueurs du Championnat du Sud et de l’Open de Méditerranée :

 

1990

Jean Louis HERMET et Vincent PINEL

1991

Christian MOUROUX et Francis LATXAGUE

1992

Francis CHAMBENOIT et Christian OIRY (photo ci-dessous)

1993

Catherine EGRET et Francis FAGET

1994

Raphaël MESSNER et Vincent PINEL

1995

Vincent DEPAUW et Francis LATXAGUE

1996

Robert EXERTIER et Gaston HEINRICH

1997

Vincent DEPAUW

1998

nc

1999

Raphaël MESSNER et Philippe CAMOULS

2006

Julie BUISSON

2007

Christian SAVARD

2008

Nicolas BADORD

2009

Christian Savard et Nicolas Oiry à Cassan

2010

Nicolas Badord à Vitrolles

2011

Michel Four à Saint-Gely-du-Fesc

 

de 2000 à 2005, non communiqués

Christian OIRY et Francis CHAMBENOIT

Sociétés

 

 

1990

Rallye Trompes du Mont Ventoux, devant les veneurs de la Montagne Noire

1992

Échos de la Hyse devant la Montagne Noire

1993

Échos du Vivier

 

 

Mise à jour le dimanche 29 avril 2012

Trompes de france​

Fédération Régionale PACA.fr

ECRIVEZ NOUS
SUIVEZ NOUS
  • w-facebook
  • w-youtube
  • Twitter Clean

© 2014 Trompes de France Fédération Régionale PACA

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now